À la fondation de la paroisse, quatre écoles étaient en opération dans les limites déterminées par l’érection canonique. La vie scolaire fut pendant longtemps axée sur l’école du rang. Les commissaires prirent possession du couvent, le 23 septembre 1907 et accueillirent officiellement les Soeurs servantes du Saint-Coeur-de-Marie, le 8 décembre de la même année. Le nouveau couvent fut construit en 1951 et l’ancien devenait école pour garçons. En 1967, il devient l’École de Saint-Philippe-de-Néri. L’histoire scolaire de Saint-Philippe-de-Néri est typique de l’histoire scolaire des municipalités du Québec. Après avoir implanté un système d’école de rang et l’avoir maintenu pendant plus d’un siècle, après avoir instauré l’enseignement secondaire et en avoir joui pendant plusieurs décennies, les parents Saint-Philippe se sont heurtés à la centralisation des années 1960 : centralisation au village avec la fermeture des écoles de rangs, centralisation de l’enseignement secondaire à Saint-Pascal, avec comme conséquence directe la disparition de la Commission scolaire de Saint-Philippe.


Texte adapté de :
LÉVESQUE, ULRIC et collab. (1994). Saint-Philippe-de-Néri : 1870-1995, La Pocatière, Le Comité des Fêtes du 125e de Saint-Philippe-de-Néri, p.121.

Vous pouvez consulter ce livre à la bibliothèque municipale ou encore vous procurer un exemplaire en communiquant avec le bureau de la Fabrique de Saint-Philippe.